Recherche pour nourrir la population mondiale en pleine croissance

Nourrir la population mondiale en pleine croissance représente l'un des plus grands défis auxquels le monde doit faire face. D’ici 2050, notre planète abritera plus de 9 milliards de personnes. Néanmoins, la quantité de terres agricoles disponibles est en baisse en raison de la croissance de l’urbanisation, de l’augmentation des taux de salinité et de l’érosion des sols. En outre, les conditions climatiques extrêmes telles que les sécheresses et les inondations ont des répercussions tant sur la quantité que sur la qualité des récoltes. Bayer est la troisième société la plus importante au monde dans le secteur des intrants agricoles innovants, et notre objectif est d’aider à rendre l’économie agricole plus productive.

Aperçu de nos principales priorités en recherche :

Augmentation des rendements

Le stress affecte tant les êtres humains que les plantes. Leurs niveaux de stress augmentent, à l’heure où le changement climatique met à l’épreuve leur capacité à survivre à la sécheresse, aux inondations et aux fluctuations de température.

Même si nous aimerions éliminer ces obstacles, cela nous est impossible. Notre première étape est de rendre les plantes plus résistantes afin qu’elles produisent des rendements élevés, même dans des conditions difficiles. Nos scientifiques tentent par exemple de percer les secrets des gènes relatifs à la tolérance au stress des plantes.

De nouvelles semences hybrides peuvent également maximiser les rendements. Par exemple, nous avons déjà augmenté le rendement des cultures de colza et de riz de 30 % par rapport aux plantes à pollinisation libre.

Amélioration des caractères

Peut-on rendre une tomate meilleure ou une fibre de coton plus forte ? Le riz pourrait-il être plus sain ou le melon plus facile à manger ? La réponse à ces questions est oui. Et ce ne sont là que des exemples de nombreux caractères qui peuvent être accentués chez les plantes cultivées. Nous lançons près de 70 nouvelles variétés de semences de légumes sur le marché chaque année, chacune offrant aux agriculteurs au moins un nouveau caractère qui suscitera l’intérêt de leurs clients à coup sûr.

 

L’huile de colza est un autre exemple d’amélioration constante. Nous travaillons à diminuer les niveaux d’acides gras saturés, mauvais pour la santé, qui peuvent augmenter durant le traitement.

 

Les agriculteurs ont besoins d’herbicides pour tuer les mauvaises herbes, mais comment peuvent-ils arrêter de tuer leurs cultures par la même occasion ? Nous contribuons à rendre leurs plantes assez fortes pour résister et même dégrader les herbicides, et ce, grâce aux substances nommées agents protecteurs, que les scientifiques ont utilisés pour d’autres usages pendant plus de 30 ans, ou grâce aux technologies se basant sur l’ingénierie génétique et qui rendent les cultures tolérantes aux herbicides.

 

Et ce n’est pas tout, notre technologie TwinLink™, approuvée aux États-Unis en 2012, a réussi à combiner tolérance aux herbicides et contrôle des chenilles. Ainsi, nous voulons aider les plantes à se défendre en repoussant les insectes nuisibles spécifiques qui menacent leur survie.

Mise au point des produits

Le produit n’est qu’une étape d’un processus. Il y en a toujours un meilleur qui attend au tournant. Les maladies peuvent devenir rapidement résistantes aux traitements, ce qui nous pousse à rechercher constamment les substances qui arrêteront ce développement. Les découvertes les plus intéressantes sont celles qui permettent de dompter les processus naturels d’une plante, comme nous l’avons fait avec Movento™, par exemple, qui utilise la sève comme conducteur de la substance active à travers toute la plante. Mauvaise nouvelle pour les insectes nuisibles, qu'ils vivent ou se nourrissent n’importe où sur la plante.

 

Les autres grandes nouvelles en direct de nos laboratoires comprennent l’herbicide de longue durée Alion™ qui contrôle les mauvaises herbes dans les cultures pérennes telles que les agrumes, les noix, les raisins, les fruits à pépins et à noyaux. Le fongicide Luna™ est, quant à lui, actif sur un large spectre de maladies fongiques sur le terrain et empêche la pourriture pendant le stockage.

 

Autre domaine à surveiller : trouver des solutions au problème des organismes nuisibles grâce à des ingrédients biologiques actifs qui contribuent à une agriculture durable. Pour cela, nous avons Votivo™, une gamme de produits pour le traitement des semences, ainsi que Natria™, un produit à pulvériser renfermant le principe actif naturel du margousier qui lutte contre les insectes suceurs et les insectes broyeurs.