04.02.2016

Men Who Speak Up organise des campagnes de sensibilisation aux signes et aux symptômes de l'évolution du cancer de la prostate.

À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, Bayer invite les hommes atteints d’un cancer de la prostate à un stade avancé à parler de leur maladie

Diegem, le 4 février 2016 – Bayer participe aujourd’hui à la Journée mondiale contre le cancer et invite les hommes du monde entier atteints d’un cancer de la prostate à rejoindre Men Who Speak Up, un mouvement visant à permettre aux hommes et à leurs proches de parler du cancer de la prostate à un stade avancé et d’établir un dialogue ouvert avec les professionnels de la santé. Le cancer de la prostate est la principale cause de cancer chez l’homme en Belgique. 7

Le thème de la Journée mondiale du cancer 2016, « We can. I can. », a été choisi afin de démontrer que chacun – tant au niveau collectif qu’individuel – pouvait agir et réduire ainsi l’impact du cancer sur les individus, les familles et les communautés. Men Who Speak Up entend le prouver grâce à une méthode bien déterminée : inciter les hommes à parler de leurs symptômes, comme les douleurs, les troubles du sommeil, la fatigue, les difficultés à marcher ou à monter les escaliers, la prise quotidienne d’antidouleurs, qui peuvent être des indicateurs de la progression de la maladie.1,2


Chez Bayer, notre priorité à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer est de démontrer qu’il est possible de sensibiliser davantage le public et de placer le cancer de la prostate à un stade avancé au cœur du débat grâce à Men Who Speak Up. Il est important pour nous que les patients et leurs proches en Belgique fassent preuve de détermination et aient à leur disposition les outils nécessaires pour pouvoir agir de manière proactive concernant leur santé. La Journée mondiale contre le cancer est une excellente occasion de diffuser ce message et de sensibiliser le public au problème du cancer de la prostate. 

 

À propos de Men Who Speak Up

Chez les hommes dont le cancer de la prostate est en progression, les douleurs peuvent indiquer une nécessité d'intervention. Men Who Speak Up est un mouvement à l'échelle mondiale qui expose à la communauté les symptômes de l'évolution du cancer de la prostate, afin de permettre aux hommes de s'exprimer sur leur maladie et d'agir par rapport à celle-ci. Le programme fait entendre collectivement les voix des médecins qui traitent le cancer de la prostate, des patients et de leurs aides-soignants, et des groupes de défense qui les soutiennent, tout en fournissant les sources et les outils d'information aux personnes qui en ont le plus besoin.

 

À propos de la Journée mondiale contre le cancer

La Journée mondiale contre le cancer est l’occasion idéale d’introduire un changement positif dans le domaine de l’oncologie, à la fois au niveau individuel, de la communauté et gouvernemental. Partout dans le monde, des personnes, individuellement ou collectivement, apportent leur contribution à la Journée mondiale contre le cancer dans le but montrer qu’il existe des solutions et qu’elles sont à notre portée. Pour de plus amples informations et pour participer aux efforts visant à réduire le fardeau du cancer au niveau mondial de manière significative d’ici 2020, rendez-vous sur : www.worldcancerday.org.

 

À propos du cancer de la prostate à un stade avancé

Le cancer de la prostate est le deuxième type de cancer le plus fréquent dans le monde et la cinquième cause de décès lié au cancer chez l’homme.3,4 Plus de 1,1 million de cas ont été diagnostiqués en 2012.4 Le stade du cancer de la prostate est l’un des principaux facteurs permettant de déterminer les possibilités de traitement et les chances de guérison.3 Généralement, lorsque le cancer s’étend – ou métastase – au-delà de la prostate, il s’attaque tout d’abord aux tissus environnants ou aux ganglions lymphatiques avant d’atteindre les os.3 Environ 9 patients sur 10 atteints d’un cancer de la prostate à un stade avancé (90 %) développent des métastases osseuses, ce qui réduit leurs chances de survie et dégrade leur qualité de vie.5,6 C’est pourquoi le diagnostic et le traitement des symptômes au niveau des os à un stade précoce sont déterminants.

 

Infographic World Cancer Day 2016

 

Infographic Men Who Speak Up 2016

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS

Veerle Lenaerts

Communications Manager Pharmaceuticals & Consumer Health

Tel: 02/ 535 63 82 - GSM: 0475 30 32 89

veerle.lenaerts@bayer.com

 

Bayer: Science For A Better Life

Bayer est une entreprise mondiale dont les activités principales se situent dans les secteurs Life Science des soins de santé et de l'agriculture. Elle propose des produits et des services qui améliorent la qualité de vie tout en créant de la valeur par l’innovation, la croissance et une rentabilité élevée. Le Groupe s’engage à soutenir les principes du développement durable et s’investit dans son rôle de «corporate citizen» avec une responsabilité éthique et sociale. Au cours de l’exercice fiscal 2014, Bayer a employé environ 118.900 personnes et réalisé des ventes d’un montant de 42,2 milliards d’euros. Le montant des investissements a atteint 2,5 milliards d’euros, et le Groupe a investi 3,6 milliards d’euros dans la Recherche et le Développement. Ces chiffres incluent ceux de la division polymères de haute technologie, qui a été lancée en bourse en tant que société indépendante, sous le nom de Covestro, le 6 octobre 2015. Pour plus d’informations, consultez www.bayer.com.

 

Déclarations prospectives

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui reposent sur les hypothèses et les prévisions actuelles des gestionnaires de Bayer. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l’évolution ou les performances réels de l’entreprise et les estimations exprimées dans ces prévisions. Parmi ces facteurs de risque figurent ceux exposés dans les rapports publics de Bayer disponibles sur le site Web de Bayer www.bayer.com. La société ne se considère pas comme tenue, pour quelque raison que ce soit, de mettre à jour ces déclarations prospectives ou de les adapter aux événements ou développements futurs.

 

References:

  1. Autio KA, Bennett AV, Jia X, et al. Prevalence of pain and analgesic use in men with metavstatic prostate cancer using a patient-reported outcome measure. J Oncol Pract. 2013;9(5):223-229.
  2. Farrell C. Bone metastases: assessment, management and treatment options. Br J Nurs. 2013;22(10):S4, S6, S8-S11.
  3. American Cancer Society. Prostate Cancer. http://www.cancer.org/acs/groups/cid/documents/webcontent/003134-pdf.pdf. 2014. Accessed on June 25, 2015.
  4. GLOBOCAN 2012: Estimated Cancer Incidence, Mortality and Prevalence Worldwide in 2012. http://globocan.iarc.fr/Pages/fact_sheets_cancer.aspx. Accessed on June 26, 2015.
  5. Petrylak DP, et al. Docetaxel and estramustine compared with mitoxantrone and prednisone for advancedrefractory prostate cancer. N Engl J Med. 2004;351:1513-1520.
  6. Jin, Dayyani, and Gallick. Steps in Prostate Cancer Progression that Lead to Bone Metastasis. International Journal of Cancer. 2011.
  7. Belgian Cancer Registry, http://www.kankerregister.org/Cijfers_over_kanker, België, 2013

 

L.BE.COM.02.2016.2956