22.09.2016

Femmes du millénaire et contraception

Une enquête révèle que les femmes du millénaire , (les femmes de 21-29 ans) sont plus susceptibles d’oublier de prendre la pilule à cause de leur mode de vie.

  • En Belgique, 39 % des femmes du millénaire qui prennent un contraceptif oral reconnaissent avoir oublié de prendre la pilule au moins une fois au cours du mois dernier2.
  • Selon ces femmes, un emploi du temps trop chargé est la principale raison de l’oubli de leur pilule3.
  • Selon l’enquête Opinion Health/Bayer, la moitié des femmes (50 %) déclarent qu’elles sont plus susceptibles d’oublier la pilule quand elles sont préoccupées . Parmi elles, plus de la moitié (53 %) ont envisagé d’autres méthodes de contraception ne nécessitant pas une prise quotidienne5.

Entre 21 et 29 ans, les femmes du millénaire connaissent de grands changements dans leur mode de vie et ont des habitudes qui évoluent fréquemment avec un emploi du temps souvent chargé. L’enquête internationale «Les femmes du millénaire et la contraception – Pourquoi les femmes oublient la pilule ?», menée auprès de 4 500 femmes dans neuf pays dont la Belgique, en juin 2016, a révélé qu’en période de changements, le niveau de stress est accru et le risque de rompre certaines routines de la vie quotidienne, comme la prise de la pilule, augmente.

Qu’il s’agisse de commencer un nouveau travail ou une nouvelle formation, emménager avec son partenaire, déménager, débuter un nouveau régime ou une nouvelle activité physique, l’enquête révèle que les jeunes femmes belges consultées (500 au total) ont connu en moyenne deux changements majeurs dans leur vie au cours de l’année dernière, certaines femmes ayant même rencontré jusqu’à six perturbations sur une période d’un an6. 75 % des femmes belges ayant participé à cette enquête (soit les 3/4) ont estimé que ces changements, sources de préoccupations, ont augmenté leur niveau de stress7.

L’enquête nous apprend que les femmes du millénaire, tous pays confondus, oublient régulièrement d’effectuer des tâches quotidiennes, comme prendre leur pilule, se démaquiller avant d’aller se coucher, recharger leur téléphone, prendre leurs clés, portefeuille ou téléphone ou encore programmer leur réveil2. La prise de la pilule est la tâche quotidienne la plus susceptible d’avoir été oubliée au cours du mois dernier, suivi de près par le fait de se démaquiller avant de se coucher. Certaines femmes signalent même avoir oublié de prendre la pilule au moins une fois par semaine . En Belgique, 42 % des femmes ont déclaré avoir oublié de prendre leur pilule au moins une fois au cours du mois dernier2. Parmi ces femmes, 68 % ont déclaré avoir oublié de prendre la pilule une ou deux fois par mois et 32 % d’entre elles ont oublié de prendre la pilule une ou plusieurs fois par semaine8. Un emploi du temps très chargé et le fait de ne pas garder la pilule dans un endroit visible sont les principales raisons mentionnées pour l’oubli de la pilule9.

Le psychologue-trendwatcher Herman Konings indique que «De grandes quantités d'informartions importantes et intéressantes, mais surtout d'informations sans aucune importance, obstruent nos filtres neuropsychologiques. On ne parle plus d' 'information overload’, mais de ‘filter failure’! Ce sont surtout les femmes du millénaire qui en souffrent.

L’enquête indique également que la moitié des femmes interrogées (50 %) ont déclaré qu’elles sont plus susceptibles d’oublier de prendre la pilule quand elles sont préoccupées4. Parmi celles-ci, plus de la moitié (53 %) ont envisagé d’autres méthodes de contraception ne nécessitant pas une prise quotidienne5.

"Choisir sa méthode de contraception n’est pas un acte anodin, cela mérite réflexion, surtout pour les jeunes femmes dont le rythme de vie est très élevé et qui ont beaucoup de préoccupations", déclare la gynécologue Pascale Grandjean. "La meilleure contraception est celle qui a fait l’objet d’une discussion personnelle entre le gynécologue et la patiente car chaque situation est différente".


  1. Femmes du millénaire, femmes entre 21 et 29 ans
  2. Q1. Parmi les tâches suivantes, lesquelles avez-vous oubliées le mois dernier ? (N = 500) Opinion Health, La génération Y et la contraception – Belgique, juin 2016
  3. Q9. Parmi les raisons suivantes, laquelle selon vous est le plus probablement la cause de votre oubli de prendre la pilule au cours des 12 derniers mois ? (N = 402)
  4. Q11. Avez-vous tendance à oublier de prendre votre pilule plus souvent quand vous êtes occupée ou préoccupée par d’autres choses ? (N = 500)
  5. Q12. Avez-vous jamais envisagé des contraceptifs que vous n’auriez pas besoin de prendre quotidiennement ? (N = 277)
  6. Q5. Avez-vous vécu l’une des expériences suivantes au cours des 12 derniers mois ? (N = 500)Q6. En pensant aux événements que vous avez sélectionnés pour la question précédente, est-ce qu’ils ont augmenté votre niveau de stress ? (N = 442)
  7. Q6. En pensant aux événements que vous avez sélectionnés pour la question précédente, est-ce qu’ils ont augmenté votre niveau de stress ? (N = 442)
  8. Q2. Au cours du mois dernier, combien de fois avez-vous oublié de :  Apporter votre déjeuner au travail/à l’université (N = 90), Charger votre téléphone (N = 121), Prendre votre pilule (N = 194), Enlever votre maquillage avant d’aller au lit (N = 231), Prendre vos clés, votre portefeuille ou votre téléphone (N = 87), Programmer votre réveil (N = 37), Enlever vos lentilles de contact avant d’aller au lit (N = 15)
  9. Q9. Parmi les raisons suivantes, laquelle selon vous est le plus probablement la cause de votre oubli de prendre la pilule au cours des 12 derniers mois ? (N = 402)

 


A propos de l’enquête Opinion Health/ Bayer « Les femmes du millénaire et la contraception – Pourquoi les femmes oublient la pilule ? »

L’enquête « Les femmes du millénaire et la contraception – Pourquoi les femmes oublient la pilule ? » a été menée par Opinion Health, via un questionnaire en ligne dans neuf pays: France, Allemagne, Italie, Espagne, Belgique, Irlande, Mexique, Brésil et États-Unis en juin 2016. Au total, 4 500 femmes (500 dans chaque pays) prenant une contraception orale quotidienne, âgées de 21 à 29 ans, ont été interrogées. Le sondage a examiné les changements de mode de vie auxquels font face les femmes du millénaire et a étudié l’influence que cela peut avoir sur leurs habitudes et leurs activités quotidiennes, y compris la prise de la pilule.

L’engagement de Bayer en santé de la femme

Fort d’une expertise historique en santé de la femme, Bayer offre un large éventail de méthodes de contraception, ainsi que des solutions pour traiter la ménopause et certaines affections gynécologiques. D’autres traitements sont également en cours de développement clinique.

 

Bayer: Science For A Better Life

Bayer est une entreprise mondiale dont les activités principales se situent dans les secteurs Life Science des soins de santé et de l'agriculture. Elle propose des produits et des services qui améliorent la qualité de vie tout en créant de la valeur par l’innovation, la croissance et une rentabilité élevée. Le Groupe s’engage à soutenir les principes du développement durable et s’investit dans son rôle de «corporate citizen» avec une responsabilité éthique et sociale. Au cours de l’exercice fiscal 2015, Bayer a employé environ 117.000 personnes et réalisé des ventes d’un montant de 46,3 milliards d’euros. Le montant des investissements a atteint 2,6 milliards d’euros, et le Groupe a investi 4,3 milliards d’euros dans la Recherche et le Développement. Ces chiffres incluent ceux de la division polymères de haute technologie, qui a été lancée en bourse en tant que société indépendante, sous le nom de Covestro, le 6 octobre 2015.

 

Pour plus d’informations, consulter les sites:
www.bayer.be
www.bayer.com

Déclarations de nature prévisionnelle

Ce communiqué peut contenir des déclarations de nature prévisionnelle fondées sur les hypothèses et pronostics actuels des équipes dirigeantes du Groupe Bayer ou de ses sociétés opérationnelles. Ces déclarations peuvent se révéler inexactes et sont dépendantes de facteurs de risque pouvant conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l’évolution ou les performances réels de la société et ceux exprimés dans les prévisions. Ces facteurs de risque incluent ceux figurant dans les documents publics disponibles sur le site Internet de Bayer: www.bayer.com. La société n’assume aucune responsabilité concernant la mise à jour due à des informations nouvelles ou à des événements futurs ou autres.

L.BE.COM.09.2016.3568