22.04.2016

La Biotech à l’honneur aux Floralies 2016

• Bayer expose les plantes de demain dans le pavillon de l’innovation

• Blé, colza et coton sous les projecteurs

Gand, le 22 avril 2016 – Bayer participe pour la première fois aux Floralies de Gand. Dans le pavillon de l’innovation, sur la place Saint-Pierre, l’entreprise permet aux visiteurs de faire connaissance avec les plantes de demain. Des variétés de blé servent d’exemple de la biodiversité naturelle. Grâce aux plants de colza, l’entreprise montre que les scientifiques sont aujourd’hui en mesure d’accélérer les processus naturels dans une telle mesure que leur travail en devient beaucoup plus efficace. Des plants de coton arrivés à maturité, une chose très rare dans l’agriculture européenne mais l’une des principales cultures aux Etats-Unis, montrent qu’il est possible, grâce à la biotechnologie, de garantir de meilleures récoltes.

 

André Roef, Administrateur Délégué du Centre d’Innovation pour la biotechnologie végétale de Bayer à Gand : “Bayer est fier d’être partenaire des Floralies. Gand n’est pas seulement la ville qui a vu grandir les Floralies, c’est aussi le berceau de la biotechnologie végétale. C’est donc l’événement idéal pour montrer au grand public les possibilités de la science végétale."

 

Pour Bayer aussi, Gand est un site stratégiquement important, où elle a beaucoup de racines. Le Centre d’Innovation a été fondé à Gand en 1982 sous le nom de Plant Genetic Systems N.V., un des pionniers mondiaux de la biotechnologie végétale, qui s’est basé sur la recherche des professeurs Marc Van Montagu et Jozef Schell. Ces derniers ont découvert que l’Agrobactérium, une bactérie naturelle du sol, peut être utilisé pour échanger l’ADN. Aujourd’hui, le Centre d’Innovation compte quelque 400 collaborateurs qui sont en permanence à la recherche de nouvelles caractéristiques précieuses pour les cultures agricoles les plus importantes, grâce à des solutions biotechnologiques et des techniques modernes de sélection végétale.