10.12.2019

Communiqué de presse

Bayer redouble d’efforts en matière de développement durable

  • Objectif 2030 : être neutre en carbone dans toutes nos activités
  • Des objectifs ambitieux pour 2030 concernant l’accès à la santé et à la nutrition dans les pays à revenu faible et intermédiaire et dans les communautés mal desservies
  • Des objectifs mesurables pour le développement durable à intégrer dans la rémunération des dirigeants

Leverkusen, le 10 décembre 2019 – Bayer a annoncé aujourd’hui l’adoption de mesures globales de durabilité et de nouveaux engagements pour 2020. Conformément aux objectifs de développement durable des Nations Unies et à l’Accord de Paris, l’entreprise s’est fixé des cibles ambitieuses pour 2030. Werner Baumann, président du Conseil de direction de Bayer AG, déclare : « En axant davantage notre stratégie et nos opérations sur la durabilité, nous visons un rendement à long terme et des répercussions positives sur la société et l’environnement. »

Le monde entier doit relever un défi sans précédent pour assurer la prospérité d’une population mondiale vieillissante, tout en exploitant les ressources de la planète de façon plus durable. M. Baumann ajoute : « En raison de l’ampleur de nos activités, nous avons la responsabilité et la possibilité d’agir. C’est pourquoi nous allons redoubler d’efforts en matière de développement durable. » Le suivi et le compte rendu des objectifs de durabilité de Bayer seront aussi minutieux que ceux de ses objectifs financiers. Ces objectifs feront partie intégrante des procédures de prise de décision et de la rémunération de ses dirigeants.

En outre, Bayer va mettre en place un conseil indépendant d’experts externes du développement durable. Ce conseil veillera à la mise en application des efforts de durabilité de Bayer, en supervisant et en stimulant le Conseil de direction.

Ces efforts ont pour objectif de contribuer à la prospérité de la population et à l’utilisation efficace des ressources naturelles. Pour ce faire, Bayer s’est fixé les sous-objectifs suivants.

Offrir l’accès à la santé et à la nutrition à de centaines de millions de personnes

D’ici 2030, Bayer souhaite apporter son soutien à 100 millions de petits producteurs agricoles dans des pays à revenu faible ou intermédiaire en leur facilitant l’accès aux innovations, aux connaissances et aux partenariats. Ce soutien de Bayer renforcera la production alimentaire locale et réduira la pauvreté dans les communautés rurales. Il existe environ 550 millions de petites exploitations agricoles dans le monde. Dans les pays en voie de développement, ces exploitations produisent l’alimentation pour 80 pour cent de la population. Néanmoins, condamnés à l’agriculture de subsistance, nombreux sont les agriculteurs qui souffrent eux-mêmes de famine ou de malnutrition.

Dans la même veine, Bayer a l’intention de donner à 100 millions de femmes, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, l’accès à la planification familiale en fondant des programmes multilatéraux de soutien, et l’accès à des moyens contraceptifs modernes abordables. Depuis 2019, Bayer procure déjà une contraception à environ 40 millions de femmes dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Les méthodes de planification familiale sont cruciales pour la santé, les droits et le statut économique des femmes. Aujourd’hui, plus de 200 millions de femmes vivant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire n’ont pas accès à une contraception moderne.

De manière générale, Bayer veille, d’une part, à adapter sa politique tarifaire pour favoriser le pouvoir d’achat local et, d’autre part, à faciliter l’accès des patients aux programmes afin de rendre ses produits disponibles et abordables. Bayer continuera également à soutenir l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la lutte contre les maladies tropicales, grâce à des donations de produits et à un soutien financier.

De plus, Bayer souhaite étendre l’accès à la santé au quotidien pour 100 millions de personnes dans les communautés mal desservies du monde entier. À l’heure actuelle, au moins la moitié de la population mondiale est privée de soins de santé, y compris de soins personnels. Élargir l’accès aux soins de santé et à l’éducation à la santé peut prévenir les maladies et offrir des solutions aux communautés qui ne disposent que de soins personnels. Bayer met l’accent sur la santé des femmes et étend l’accès aux micronutriments pour les femmes enceintes et les enfants, et vise ainsi à rendre ses grandes marques disponibles et abordables, tout en soutenant les initiatives relatives aux soins de santé personnels.

Adopter des mesures significatives pour protéger le climat et l’environnement

Bayer est engagée depuis des dizaines d’années dans la protection du climat et consentira davantage d’efforts pour lutter contre le changement climatique et pour protéger la biodiversité.

L’entreprise s’est mise au défi d’atteindre la neutralité carbone en ce qui concerne ses propres activités, d’ici 2030. Pour ce faire, Bayer va mettre en place des mesures énergétiques efficaces, passer à 100 % d’électricité renouvelable et compenser les émissions restantes au moyen du piégeage de carbone pour favoriser la biodiversité. Bayer s’est jointe aux « Science Based Targets Initiative » (objectifs ciblés fondés sur les données scientifiques) et figure sur la liste des sociétés participantes. Dans le cadre de ce projet, lancé par le Projet de divulgation des émissions carbone (CDP), le Pacte mondial des Nations Unies, l’Institut des ressources mondiales (WRI) et le Fonds mondial pour la nature (WWF), plus de 700 entreprises se sont engagées à prendre des mesures climatiques concrètes et à se fixer des objectifs de réductions des émissions afin de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2 °C.

À cet égard, Bayer défend une diminution des émissions en valeur absolue sur l’ensemble de la chaîne de valeur en engageant ses fournisseurs et ses clients, ainsi que ses propres services de logistique et d’emballage.

Bayer collabore également avec les agriculteurs pour réduire l’empreinte écologique de l’agriculture qui la concerne. Bayer vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (par kilo de récolte produit sur les principaux marchés agricoles) et à diminuer de 30 pour cent d’ici 2030 les répercussions environnementales liées à la protection des cultures. À cette fin, Bayer apportera son soutien aux agriculteurs pour qu’ils adoptent des pratiques plus durables, comme la réduction du travail du sol afin de favoriser le piégeage du carbone, et l’utilisation plus ciblée des moyens de protection des cultures et des engrais, grâce à l’innovation des produits et aux outils numériques.

Contribuer aux objectifs de développement durable des Nations Unies

Les engagements de Bayer s’inscrivent dans une optique de contribution aux objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD). Les Nations Unies ont établi 17 ODD pour construire un monde meilleur pour la population, mais aussi pour la planète, d’ici 2030. Néanmoins, selon l’ONU, une évolution urgente et plus rapide est nécessaire. Werner Baumann affirme : « Il ne reste que 10 ans, les entreprises doivent donc assumer leurs responsabilités et adapter leurs actions. Bayer fait partie des compagnies peu nombreuses qui contribuent aux objectifs de développement durable, c’est précisément cela, notre engagement. »

En plus de lutter contre la famine (ODD 2) et de promouvoir la santé et le bien-être (ODD 3), Bayer s’engage à contribuer de manière significative à l’action pour le climat (ODD 13) et à préserver la vie sur terre (ODD 15). Les femmes jouent un rôle crucial dans les petites exploitations agricoles, dans la planification familiale et dans la protection de la santé de leur famille. Les aider à promouvoir leurs compétences est une façon de contribuer à l’égalité des genres (ODD 5) et aura des répercussions socio-économiques très bénéfiques pour les communautés et les économies locales.

A propos de Bayer

Bayer est un groupe international des Sciences de la vie, dont les cœurs de métier se situent dans les secteurs de la santé et de l’agriculture. Les produits et services de Bayer sont conçus pour être utiles et améliorer la qualité de vie des personnes. Le Groupe vise également à créer de la valeur par l’innovation, la croissance et une rentabilité élevée. Bayer adhère aux principes du développement durable et s’engage, en tant qu'entreprise citoyenne, à respecter ses responsabilités éthiques et sociales. Au cours de l’exercice 2018, Bayer comptait près de 117.000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 39,6 milliards d’euros. Ses investissements se sont élevés à 2,6 milliards d’euros et le Groupe a consacré 5,2 milliards d’euros à la R&D. Pour plus d’informations, consulter le site www.bayer.com.

Contact

Joris Poppe
Tel: +32 471 48 14 03
Email: joris.poppe@bayer.com